samedi 12 juin 2021

Rencontre autour du livre de Roland Chemama - La psychanalyse comme dialogue

Mercredi 16 juin à 20h30 à la librairie la librairie Tschann et sur ZOOM, présentation-discussion autour du livre de Roland Chemama La psychanalyse comme dialogue.

dimanche 30 mai 2021

Stages d'été de Lecture Labiale (ARDDS)

Veuillez trouver sur le site de l'ARDDS les informations concernant les stages d'été de lecture labiale.

Ils se dérouleront à Créhen (Côtes d'Armor) du lundi 16 au lundi 23 août 2021, et du mardi 24 au mardi 31 août 2021.

mercredi 26 mai 2021

Prochain bulletin FOF : appel à contribution pour le n°150

Notre prochain bulletin est en préparation, alors n'hésitez pas, si vous souhaitez y participer en partageant votre article (auprès de notre correspondante pour le bulletin marianne.coudroy@orange.fr).
Si cela peut inspirer certaines, des textes et notes de lecture autour des thèmes de l'enfance maltraitée et de la maladie d'Alzheimer ont déjà été recueillis.
La date limite d'envoi des textes est le 15 juin.
À vos claviers, plumes, logiciels de reconnaissance vocale...

Visioconférence avec André Meynard : Rencontre avec l’étrangeté du langage

Voici une communication des éditions érès qui pourrait vous intéresser :

L'EHESS et les éditions érès ont le plaisir de vous convier à la visioconférence organisée dans le cadre du séminaire Surdité et langue des signes : analyseurs politiques, philosophiques et sociolinguistiques
Avec André Meynard, psychanalyste, autour de son dernier ouvrage :
Rencontre avec l’étrangeté du langage
Psychanalyse, enfance Sourde et création artistique

Lien vers l'ouvrage

Le mercredi 2 juin 2021 de 17h à 19h
Lien de connexion : https://webinaire.ehess.fr/b/ben-axe-f7b(pour éviter tout incident technique, se connecter avec les navigateurs Chrome ou Firefox)
Le replay de la séance sera visible dès le lendemain avec le même lien de connexion.
Visioconférence gratuite, sans inscription préalable, diffusée en LSF et en français

samedi 22 mai 2021

Se former à l'utilisation de l'ELAL d'Avicenne

 Nous attirons votre attention sur cette formation du Centre Babel.

"L'ELAL d'Avicenne, est le premier outil transculturel disponible en France et dans le monde qui répond au besoin croissant des professionnels psycho-médico-éducatifs de comprendre les ressources et les difficultés des enfants d'aujourd'hui évoluant dans une grande diversité linguistique, culturelle et sociale."

jeudi 29 avril 2021

Communication de la FOF sur la loi RIST

Chers adhérents, chères adhérentes, 

Vous trouverez ci-dessous des informations au sujet de la loi "RIST" sur le système de santé, pour ce qui concerne les orthophonistes. 

Le projet de loi "visant à améliorer le système de santé par la confiance et la simplification" (loi Rist, du nom de la députée LREM qui en est la rapporteure) a été adopté en lecture définitive à l'Assemblée Nationale le mercredi 14 avril (95 voix pour, 42 contre). Ce texte vise à concrétiser les mesures non budgétaires issues des conclusions du Ségur de la santé de juillet 2020 et traite des professions paramédicales, de la gouvernance des hôpitaux. Déposé le 22 octobre 2020, ce projet de loi a connu de nombreux allers-retours entre l'Assemblée Nationale et le Sénat, ce dernier rejetant à plusieurs reprises les propositions. Le gouvernement a engagé la procédure accélérée le 3 novembre 2020. La loi a été publiée au JO le 27 avril 2021.

Pour les mesures qui concernent les orthophonistes, la création d'une profession intermédiaire a entraîné de vives protestations, notamment parmi les médecins, et a été retirée du texte.  

Par ailleurs, la prescription médicale demeure obligatoire pour l’orthophonie. 

Enfin, les orthophonistes libéraux pourront cependant adapter, dans le cadre d'un renouvellement, les prescriptions médicales datant de moins d'un an. Le cinquième alinéa de l’article L.4341-1 du code de la santé publique est complété par une phrase ainsi rédigée : «Il peut adapter, sauf indication contraire du médecin, dans le cadre d’un renouvellement, les prescriptions médicales initiales d’actes d’orthophonie datant de moins d’un an.»

Nous nous demandons ce que nous pourrions adapter dans les prescriptions dont les intitulés officiels sont : “Bilan orthophonique et rééducation si nécessaire”, “Bilan d’investigation” ou “Bilan de renouvellement”. Aujourd’hui, les soins en orthophonie se font sur prescription médicale. Nous questionnons l’idée d’un “accès direct” sans passage par la case “médecin”. Cela ne saurait avoir un impact sur la disponibilité des orthophonistes pour prendre de nouveaux patients alors que la plupart des cabinets sont complètement engorgés. 

Cette question du contournement du rôle du médecin nous inquiète quant à la définition de notre métier même si cela pourrait nous donner l'illusion d'une autonomie renforcée et d'une reconnaissance de nos compétences. En bref, aujourd’hui rien ne change vraiment dans notre exercice libéral. Mais nous devons veiller à ce que notre métier demeure dans le champ du soin.

La Fédération des Orthophonistes de France